• Mon profil professionnel

    Webmarketeur | Webmaster | Community Manager
    Graphiste 2D 3D vidéo | Support informatique
  • Me contacter

    Merci !

    Merci pour votre message !

    Il manque des infos !

Apprendre le Snowboard : la route est longue

Apprendre le Snowboard : la route est longue

Carlos est un ami Péruvien, plus très jeune comme moi, et il a décidé d'apprendre le Snowboard l'année dernière. Ses 2 premières sorties ont été très difficiles, voire épiques en raison d'un temps de chien (brouillard à couper au couteau, impossible de se repérer ou de voir les reliefs du sol).

Pour son 3ème essai, et première sortie cette saison 2011, j'ai décidé de lui donner un coup de pouce et l'emmener passer la journée sur les pistes de Borovets. J'ai voulu le convaincre de passer du temps sur les pistes pour débutants, vertes, et très courtes. Mais il a voulu descendre directement les pistes rouges, comme ses dernières fois.

Le résultat ? Le voici en quelques images vidéo :

Je ne suis pas prof de Snowboard, mais je pense pouvoir analyser les raisons qui l'ont poussé à passer la journée sur les fesses, ou uniquement en Frontside :

  • Il n'écoute pas les conseils que je lui donne. La base de tout apprentissage d'un Padawan, c'est d'écouter attentivement les conseils des anciens. Ben Carlos, il parle beaucoup, mais n'écoute jamais.
  • Il se surestime : La chanson "Macho Man" est un symbole pour moi. Au lieu d'accepter de passer quelques jours sur les pistes vertes, apprendre à tourner, contrôler sa board sous tous ses angles, ca fera donc la 3ème journée qu'il aura passée uniquement en Frontside (corps dirigé vers le bas de la piste). Il n'a encore jamais fait un virage, ni tout simplement posé sa board en Backside (corps dirigé vers le haut de la piste).
  • Pour une raison que je ne parviens pas à comprendre, il commence toujours par se lever en se positionnant sur les carres avant. Puis il se lève et fait un petit saut pour se retrouver sur les carres arrières, ou sur le plat. Avec cette technique pour se lever, il s'est retrouvé une fois sur trois avec le nez dans la poudreuse, puisqu'il positionne d'entrée sa board en opposition avec la pente.
  • Il manque alors fatalement de confiance pour tenter quoi que ce soit, car il emprunte une piste rouge trop difficile pour lui, et n'a jamais tenté le moindre virage sur du quasi-plat. Il ne va pas soudainement devenir bon sur les pistes plus pentues, surtout s'il n'a aucune opportunité de tenter le moindre virage.

Mon conseil du jour, donc, si vous débutez en Snowboard : soyez modeste, acceptez les pistes débutants très plates et les chutes à 3 km/h. Peu importe si vous pensez être ridicule malgré votre tenue Burton flambant neuve à 1000 Euros. On doit tous passer par une période d'initiation.
L'âge n'est pas un problème, en dehors du fait qu'il rend les gens bornés et peu attentifs !

Alors soyez attentifs et persévérants si vous ne voulez pas rentrer à pied comme Carlos !

Commenter via Facebook

5 thoughts on “Apprendre le Snowboard : la route est longue

  1. Salut Kris3d,

    Sympa les pistes Péruviennes!

    Je suis moniteur de snowboard depuis 10 ans donc je vais tenter de corriger quelques petites erreurs d’analyses.

    1. Tu as raison! Je n’enseigne jamais à mes amis (et encore moins à ma copine) car malgré qu’ils savent que je suis moniteur ils ne m’écoutent jamais!!!

    2. Ca ne sert absolument à rien de vouloir rider des rouges! Pire ça va le bloquer (si c’est pas déjà fait) et le jour ou il décidera enfin d’apprendre à tourner sur des pistes adapté (verte), il mettra 2 fois plus de temps. Petite précision tu as confondu dérapage backside (sur les talons) et dérapage frontside (sur les doigts de pieds).

    3. C’est une technique souvent utilisé par les débutants pour que la board ne glisse pas quand il se lève. Souvent lui mettre un ou deux crans de spoiler en plus et lui dire de soulever les doigts de pieds pendant qu’il se lève réglera le problème.

    4. Entièrement d’accord.

    Pour ta conclusion aussi je suis d’accord et je rajouterai que si ton amis à les moyens, prendre 2h de cours avec un professionnel c’est un investissement qui lui fera gagner plusieurs jours de galère.

    En espérant avoir donné un coup de main à ton pote ;)
    Bonne continuation à toi et à ton blog!

    Bastos
    Ps: Ca te dit un échange de lien?
    Dernier article de Bastos : Les 12 termes indispensables pour comprendre les trickos

    • Merci infiniment pour tes conseils que je vais m’empresser de traduire à ce cher Carlos !
      Pour ton backlink, il est déjà en place puisque tu viens de publier un commentaire (mes liens sont nofollow) ! ;o)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

CommentLuv badge