• Mon profil professionnel

    Webmarketeur | Webmaster | Community Manager
    Graphiste 2D 3D vidéo | Support informatique
  • Me contacter

    Merci !

    Merci pour votre message !

    Il manque des infos !

A méditer pour ceux qui aiment voyager

A méditer pour ceux qui aiment voyager

J'ai déjà évoqué plusieurs fois dans ce blog le club des Sofia Nomads, équipe de football constituée d'expatriés de plus de 20 nationalités différentes.

Comme j'en suis l'un des fondateurs, et également webmaster du site, j'ai vu plus de 200 joueurs défiler dans l'équipe depuis 2006.

C'est le principe-même de l'expatriation qui veut ça : la majorité des étrangers en Bulgarie, comme partout ailleurs dans le monde, reste dans le pays pour un contrat de quelques années. La durée moyenne de ces contrats avoisinne les 2 ans, mais certains restent parfois plus longtemps.

C'est donc devenu un rituel : à chaque fin de saison, on fête les départs juste avant l'été. Le menu habituel reste inchangé : match de football et barbecue. Tout le monde sait bien que les footeux aiment les plaisirs simples ;-)

C'était justement le thème de la soirée d'hier : après avoir joué un mini-tournoi de football sur le magnifique terrain de l'école anglo-américaine (dans un cadre enchanteur au pied des montagnes, je publierai quelques photos pour vous faire saliver), nous avons terminé la journée autour d'un barbecue, de beaucoup de quelques bières, et des cadeaux pour les trois membres dont on fêtait le départ.

Le parcours de ces trois gars m'a fait énormément réfléchir depuis hier. Leur prochain contrat débutera respectivement à San Diego en Californie pour le premier, à la frontière suisse pour le second, et à Hawaï pour le troisième !

Et quel est leur point commun ? Ils sont tous profs ! Depuis quelques heures, je me demande si je n'ai pas raté ma vocation !

Le métier de professeur, tellement dévalué en France, associé à une image de classes de banlieues ingérables et de salaire misérable, représente à l'étranger un passeport de voyageur du Monde !

Dans la plupart des pays, on trouve au moins un école française, anglaise, américaine, allemande… Et elles ont régulièrement besoin de professeurs originaires du même pays.

Rien qu'à Sofia, l'école française Victor Hugo cherche à recruter en permanence. Et pas forcément des perles rares, puisque le niveau s'étend de la maternelle au lycée. J'ignore le niveau des salaires, mais la rareté engendre une augmentation de la valeur. Dans tous les cas, un simple salaire de prof français permet de vivre très confortablement dans un pays comme la Bulgarie.

Vous êtes très nombreux à rêver d'une vie de nomade. C'est la raison pour laquelle vous cherchez à développer une activité indépendante sur internet, comme vendre des formations, des conseils ou des produits numériques, dans le but de voyager sans aucune contrainte physique.

Mais avez-vous déjà envisagé de vivre du métier de professeur ? Revenus stables assurés, changement de pays tous les deux ans, vie confortable dans une sphère francophone déjà établie… Ca ne manque pas de charme, n'est-ce pas ?

Commenter via Facebook

3 thoughts on “A méditer pour ceux qui aiment voyager

  1. Bonjour, je suis Français j’ai 40 ans et j’habite à Madagascar ou moi et mon épouse qui et Malgache nous possédons une école privée d’expression Française. Nous souhaiterions nous établir fin 2013 en Bulgarie. Moi je suis Poissonnier de métier. Je suis également arbitre de foot d’un bon niveau. Et-il possible pour nous de nous installer et à combien pourriez-vous chiffrer le coût de la vie en Bulgarie. Merci pour votre aide

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

CommentLuv badge