• Mon profil professionnel

    Webmarketeur | Webmaster | Community Manager
    Graphiste 2D 3D vidéo | Support informatique
  • Me contacter

    Merci !

    Merci pour votre message !

    Il manque des infos !

Entrez dans la folie du SEO : achetez des +1 sur Google !

Entrez dans la folie du SEO : achetez des +1 sur Google !

Google Plus vient à peine de sortir que de nombreux business se lancent autour de lui. Certains sont légaux, d’autres un peu moins.

J’en avais déjà parlé, il est possible d’acheter des fans pour sa page Facebook, ou des « followers » sur Twitter.

Hé bien maintenant, la boutique en ligne Plussem.com, une division du spécialiste SEO britannique SEOShop.biz, nous propose des +1 de Google par packages. Ils vendaient déjà des fans et des articles de blog, et ils ont déjà trouvé le moyen de berner Google en déjouant les protections du système +1.

On savait bien que ce genre de pratiques seraient inévitables. Google utilise ses boutons de partage +1 en les affichant à côté des résultats de recherche, en le considérant comme un critère important pour son classement.

Il n’en fallait pas plus pour attiser les convoitises, car les profits à tirer de ce business sont monumentaux, vu les enjeux vitaux de bien figurer dans les résultats de recherche de Google.

La rareté actuelle du produit rend son prix exorbitant : les +1 sont vendus par 50 pour 20$, 250 pour 70$ et 2000 pour 360$.

Le plus incroyable dans ces promesses, ce sont les détails que Plussem fournit :

  • Tous les +1 sont issus de comptes Google vérifiés (par téléphone)
  • Tous ces comptes appartiennent à de vraies personnes, aucun bot n’est utilisé
  • Tous les +1 sont générés en allant manuellement sur votre site, et cliquant le bouton +1 qui y figure
  • Le système est intraçable car les +1 sont donnés depuis des IP différentes
  • La tâche est répartie sur plusieurs jours, afin d’avoir l’air naturelle

Google a mis en place un véritable arsenal pour lutter contre ces fraudes SEO, mais je ne vois pas trop comment il va éradiquer ce type de business.

En jetant un œil aux produits vendus par SEOShop .biz, on y voit des articles de blog vendus au kilomètre. Il ne fait donc aucun doute qu’ils emploient de la main d’œuvre bon marché dans des pays émergents.

SEOShop.biz les emploie donc aussi pour ses tâches liées à Google. Ces employés virtuels sont payés un centime au +1 cliqué. Ils sont réels, leur compte Google est donc valide, la manœuvre est donc difficilement contestable, et on risque de la voir prendre de l’ampleur.

Google victime de son succès, on s’y attendait. Mais cette histoire confirme mes prédictions pessimistes selon lesquelles les emplois occidentaux liés aux services sur internet (SEO en tête) sont inévitablement amenés à disparaître pour être délocalisés vers les pays en plein boom économique comme l’Inde ou la Chine.

Les budgets marketing accordés aujourd’hui à de grosses agences comme on les connaît chez nous seront redistribués demain à plusieurs milliers de petites mains bien loin d’ici. Ce sera non seulement pour le même résultat (gagner en crédibilité en figurant bien dans Google et donc vendre) mais en plus pour un coût bien inférieur.

Une chose est sûre de mon côté : tout comme je portais un intérêt relatif au nombre de fans Facebook ou de followers Twitter pour juger de la valeur d’un compte ou d’une personne, j’en ferai désormais de même avec les +1 de Google. Les plus gros scores n’indiqueront pas forcément les résultats les plus pertinents !