• Mon profil professionnel

    Webmarketeur | Webmaster | Community Manager
    Graphiste 2D 3D vidéo | Support informatique
  • Me contacter

    Merci !

    Merci pour votre message !

    Il manque des infos !

  • Accueil
  • /Ecommerce
  • /Faut-il choisir eBay ou WordPress pour sa boutique en ligne ?
Faut-il choisir eBay ou WordPress pour sa boutique en ligne ?

Faut-il choisir eBay ou WordPress pour sa boutique en ligne ?

Hier après-midi, je suis un peu tombé des nues lorsqu'un de mes clients, pour qui je gère plusieurs sites ecommerce sous WordPress, m'a demandé s'il n'était finalement pas plus rapide et profitable d'utiliser eBay pour vendre ses produits en ligne.

eBay, c'est la plateforme marchande des années 2000. Découverte pour son concept de vente aux enchères, elle a depuis largement élargi son rayon d'action en proposant de vendre à prix direct, ou par petites annonces.

eBay, c'est aussi le roi du marketing. Imbattable dans la façon d'emballer ses produits, le site propose une multitude de services payants connexes pour les vendeurs : boutiques pros, gestionnaires de ventes, rapports détaillés, etc…

J'ai beaucoup pratiqué eBay pour y avoir vendu comme professionnel pendant 5 ans. Et comme des milliers d'autres vendeurs, il y a bien longtemps que j'ai changé mon fusil d'épaule en lançant ma propre boutique.

Si on acceptait volontiers les facturations astronomiques d'eBay, c'était principalement pour le trafic et la sécurité qu'il nous apportait.

eBay taxe les vendeurs sur tout, encore plus qu'une république bananière du fin fond de l'Afrique : Frais d'insertion, d'options, de vente, de commissions…

On acceptait les contraintes car les avantages étaient supérieurs : peu de concurrence, gros volume de ventes à prix élevés, choix dans les méthodes de paiement…

Paypal, le paiement le moins sécurisé du monde

Puis, pris dans une folie mégalomane, eBay a accumulé les faux pas.

Tout a commencé avec le rachat de la plateforme de paiement sécurisé Paypal. Son intégration était une bonne idée, mais les dérives qui en ont découlé pas vraiment.

eBay privilégie Paypal et le conseille comme moyen exclusif de paiement. Certains autres modes de paiement sont interdits (concurrents directs comme Moneybookers) ou fortement déconseillés (chèques), sous prétexte d'un manque de sécurité. Pipeau !

Ainsi, eBay empoche la commission Paypal dans la plupart des ventes. Elle frise les 4% du prix de vente.

Et niveau sécurité, Paypal est loin d'être une référence. J'ai perdu des milliers d'euros à cause de paiements frauduleux, et d'autres commerçants des dizaines de milliers d'euros.
Il est exclu de se plaindre : on a tous signé un contrat stipulant que les fonds perdus dûs à un paiement frauduleux sont ponctionnés sur le compte du vendeur ! En clair, le manque de contrôle et de sécurité du système laxiste de Paypal vous place dans une situation de risque financier permanent.

Dernier point noir avec Paypal : en cas de litige (plainte de l'acheteur chez Paypal), le vendeur est puni 9 fois sur 10 (je parle d'expérience, sur plusieurs années de vente).
Je ne donnerai aucun détail bien sur, mais celui qui connaît bien les procédures suivies par les équipes de Paypal pour régler les litiges peut facilement s'équiper à l'oeil sur internet, en se faisant rembourser ses achats avec de simples plaintes, sans justificatif !

J'anticipe les objections : Les fraudeurs peuvent également agir de la sorte sur des boutiques WordPress qui proposent Paypal comme moyen de paiement, c'est vrai. Mais ils se donnent rarement la peine de chercher ce genre de boutiques. eBay est tellement populaire, et regorge de vendeurs débutants sans aucune notion sur les arnaques bancaires. Pourquoi aller chercher plus loin ?

Les évaluations eBay

Autre folie : la survalorisation des acheteurs. eBay a compris que les vendeurs se battront toujours pour oeuvrer sur sa plateforme, pourvu qu'il y ait des acheteurs. C'est donc en 2007 si ma mémoire est bonne, que les évaluations laissées par les vendeurs sont supprimées.

Suite à une vente, vendeur et acheteur laissaient des évaluations mutuelles sur le profil de l'autre. C'était juste et pratique, surtout pour savoir si on va acheter chez quelqu'un de confiance.
Mais lorsqu'on supprime ce droit au vendeur, seul l'acheteur a une influence sur le déroulement de la transaction. Il est ainsi en position de force pour se plaindre à juste titre, mais beaucoup en ont profité pour faire du chantage et extorquer des remboursements injustifiés.
Sous la menace d'une évaluation négative, les vendeurs acceptent souvent de se plier à la force pour ne pas ruiner leur profil public et compromettre de futures ventes.

Comparatif

En résumé, je vous laisse juger de l'intérêt d'utiliser eBay pour devenir e-commerçant. Vous ne pourrez pas dire que je ne vous ai pas prévenus !

Si eBay se prête bien pour des vendeurs occasionnels qui vident leur grenier, je le déconseille fortement pour les e-commerçants professionnels.

 
Boutique eBay
Boutique WordPress
Frais de maintenance
Frais d'insertion
Frais d'options
Frais d'hébergement des images
Frais de vente (7 ou 9,5%)
Abonnements outils vendeurs
Toute la liste
Hébergement web illimité
5 $/mois
Frais de vente
Paypal presque obligatoire (4%)
Paypal
Votre compte VAD
Toutes autres méthodes
Sécurité
Première cible mondiale des cyber escrocs (Asie, Afrique)
Paypal presque obligatoire n'arrange rien
Votre propre jugement sur les transactions douteuses
Outils de sécurité supplémentaires fournis par vos partenaires
Relatif anonymat dû à votre petite taille
Trafic
Important dès les premières ventes
A créer en partant de zéro
Design
Choix restreint parmi les quelques modèles de boutiques proposés
Contrôle total sur le look de la boutique
SEO
eBay est déjà bien référencé partout, mais pas forcément sur les mots qui vous intéressent
Contrôle total, par un blog, ou autres méthodes SEO
Image
Vos clients se souviendront d'eBay, pas de vous
Maitrise de votre image, de votre marque et son évolution
Feedback
Evaluations eBay injustes pour les vendeurs (chantage)

Réel échange et suivi client via les réseaux sociaux et les sites d'évaluation (Ciao, e-pinions…)

Indépendance
Proche du néant !
Si demain eBay change ses tarifs, interdit certains produits ou zones géographiques, il faudra l'accepter
Totale.
Votre site, vos produits, vos conditions

 

Commenter via Facebook

17 thoughts on “Faut-il choisir eBay ou WordPress pour sa boutique en ligne ?

  1. Les deux offres permettent de faire une boutique en ligne. Mais je pense que nous ne sommes pas sur le même type d’offre. Avec WordPress ou un autre CMS on a une « vraie boutique » contrairement à ebay où la marge de manœuvre est faible.

    Tout dépendre des connaissances ou du budget, pour ce type de projets d’ailleurs j’irai plus vers un prestashop ou un magento.
    Dernier article de Jérôme – blog marketing : Notre savoir nous jouerait il des tours ?

    • Tu l’as dit, les offres sont différentes et s’adaptent en fonction des besoins.

      Comme je conseillerais eBay pour vendre une vieille BD trouvée dans sa cave, à l’unité, je conseillerais Prestashop/Magento a des e-commerçants qui ont les moyens d’investir dans des équipes de développement, car ces outils sont assez complexes à maîtriser.

      Entre les deux, il y a WordPress qui offre une solution de boutique indépendante très simple d’accès et gratuite !

    • Exact. Trop de charges fixes, ça tue la rentabilité.

      eBay reste intéressant pour vendre un cadeau reçu en double ou la vieille console de jeux dont on ne se sert plus.

  2. Merci pour ce comparatif très clair, qui met bien en évidence les risques. Je gère des boutiques en ligne pour des commerçants et
    des créateurs
    dont certains ont plusieurs canaux de ventes, par exemple un ou des magasins, des agents commerciaux et la vente en ligne. Dans ce cas, avoir un nom de domaine à sa marque avec sa propre boutique présente en plus des avantages considérables : site boutique ET vitrine pour la promotion du magasin, services supplémentaires pour le client qu’il soit local ou internaute (réservation en ligne, offres spéciales, primes de fidélité)… A mon avis c’est l’avenir des petites entreprises. Avec un nombre limité d’articles (c’est le cas quand on est créateur de bijoux ou de vêtements), WordPress et eshop font vraiment parfaitement l’affaire.
    Dernier article de EspaceRA : Emploi webmaster à domicile, temps partiel – salarié ou freelance

    • Merci, c’est exactement le message que je tente de faire passer avec ce blog.

      WordPress n’est pas adapté à tous les projets, mais il se prête parfaitement aux petits projets d’e-commerçants indépendants, ou de PME.

      Pour faire la comparaison avec le commerce classique, quelle option va vous donner de meilleures chances de réussir en tant que commerçant indépendant ?
      – Louer un stand sur un marché (eBay)
      – Ouvrir un supermarché (grosses solutions ecommerce professionnelles)
      – Louer un local à taille humaine (WordPress)

      A chaque besoin ses solutions. Encore faut-il savoir déterminer ses besoins !

  3. 7 ans d’activité sur ebay et tout à fait les mêmes remarques que vous sur cette plateforme.. sans compter sur le forum : un piège où une mafia chasse celui qui poste !
    je cherche un support pour ouvrir une e.boutique et votre remarque : « il y a WordPress qui offre une solution de boutique indépendante très simple d’accès et gratuite ! » me parait tentante mais n’est elle pas erronée ? la boutique est payante non ?
    merci de me lire

  4. Bonjour Kris,

    Je viens de voir cet article sur ton fil Twitter, et en le lissant… certains éléments évoqués m’ont surpris. Après, j’ai vu la date des commentaires, et seulement ensuite celui du billet. Le ceci explique peut-être le cela ;)

    Permet moi d’évoquer ces points.

    Avant toutes choses, je ne suis pas un expert d’eBay, loin de là. Donc je ne saurais donner un avis la-dessus. Par contre, sur le eCommerce WordPress, c’est différent ;)

    Concernant Paypal, tu dis que « […]niveau sécurité, Paypal est loin d’être une référence ». Dis comme ça… on pourrait croire qu’on pourrait hacker Paypal les doigts dans le nez. Si tel était le cas, je pense que cette plateforme s’écroulerait, ce qui est loin d’être le cas.
    Bon, en fait, si on te suis bien, tu parles surtout des problèmes liés au paiements déclarés comme frauduleux. Pour avoir accompagné des clients subissant ce types de problèmes, je ne peux qu’être d’accord avec toi. Il est bien trop simple de se faire rembourser par Paypal en tant que client, et hélas, le eMarchant n’a pas son mot à dire. Mais… dire que « le vendeur est puni 9 fois sur 10 » n’ait pas tout à fait juste. Je pense (j’imagine) que tu parles avant tout pour les produits « dématérialisés ». Sur ce type de produit, je suis d’accord. Pour les produits physiques, tu peux tout de même ouvrir un dossier, et assez souvent, ne pas subir ce type de désagrément.
    Il n’en reste que Paypal reste une excellente plateforme de paiement à proposer en plus du paiement par la banque si tu veux limiter le nombre de paniers abandonnés sur ton site. Et disons-le, je ne connais pas à titre personnel de clients ayant perdus des milliers d’euros dans ce type de problème.

    Ensuite, tu cites les frais de 4% pris par Paypal. Certes, c’est énorme, mais n’oublions pas qu’un TPEV, ce n’est pas gratuit, et qu’il faut subir des frais d’ouvertures en plus des frais de commission de la banque. Hélas, rien n’est gratuit. C’est à rapporter au chiffre d’affaire, voir là où tu perds le moins d’argent.

    Pour le comparatif eBay / WordPress, certains points évoqués me laissent songeur. Et j’ai l’impression que ton article dis en substance, de toute manière, y’a pas de grosses boutiques qui tournent avec WordPress. Heureusement pour nous, ce n’est pas le cas. Après comme je l’ai dis, cet article date de 2011, et tu as dû aussi évoluer sur ce point de vu.
    Pour ton tableau :
    – Frais de maintenance Hébergement web illimité 5 $/mois. Alors là, je ne peux pas être d’accord avec toi sur ce point :) Si ta boutique fait 300 visiteurs par jour… pourquoi pas. Mais faire tourner une boutique WordPress sur du mutualisé, je trouve pas ça top. Et comme tout bon site qui se respecte, mettre la main au porte monnaie pour un hébergement de qualité, je trouve ça normal, voir indispensable. Et n’oublies pas les coûts liés à la mise à jour de WordPress (j’en parle tout de suite après).
    – Sécurité Relatif anonymat dû à votre petite taille. Bah mince alors, je ne savais pas qu’on ouvrait une boutique de eCommerce pour rester anonyme (je te taquine ;). De plus, j’oserais dire que « l’anonymat » n’est franchement pas un gage de sécurité. Hélas, je vois tous les jours des sites WordPress se faire hacker, des connus, des moins connus. Tu oublies, je trouve, de préciser à quel point il est important de suivre les mises à jours de la plateforme WordPress, et comme mettre une politique de sécurité sur son site est devenu indispensable.
    – SEO Contrôle total, par un blog, ou autres méthodes SEO. Ici aussi, je trouve que tu oublies d’indiquer le travail que cela demande. Cela ne se fait pas d’un simple claquement de doigt. C’est un véritable travail sur le long terme. (et j’en profite aussi pour glisser un lien vers un de nos articles sur le référencement WordPress : http://www.insidedaweb.com/wordpress-seo/referencement-wordpress-seo/guide-complet-pour-optimiser-votre-referencement-sous-wordpress/)
    – Indépendance Totale. Votre site, vos produits, vos conditions. Comme dans le monde du travail, la véritable indépendance n’existe pas. Si on est salarié, on a notre patron au dessus de nous. Si on est à son compte, on a les clients au dessus de nous. Sur un site, c’est pareil. Si tu fais le comparatif avec eBay, il semblerait que tu ais totalement raison, car ici, pas question de te faire du chantage… Quoi que ce serait oublier que les réseaux sociaux ont un véritable pouvoir ;)

    Bon, je ne voudrais surtout pas dévaloriser WordPress, car on l’utilise tous les jours, et aussi pour des sites de eCommerce de taille plus que respectable, mais tout de même, je voulais légèrement nuancer certains détails ;)

    Au plaisir,

    Sébastien
    Dernier article de Sebastien – Insidedaweb : WordPress Multilingual Blogging, Mix Up your Content !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

CommentLuv badge