• Mon profil professionnel

    Webmarketeur | Webmaster | Community Manager
    Graphiste 2D 3D vidéo | Support informatique
  • Me contacter

    Merci !

    Merci pour votre message !

    Il manque des infos !

Les mythes sur WordPress

Les mythes sur WordPress

Quand les mythes se révèlent injustes ou faux, il est temps de faire une mise au point pour qu’ils s’écroulent !

Au menu aujourd’hui : les idées reçues à propos de WordPress, la célèbre plateforme de blogging.

Si vous lisez ce blog, vous êtes certainement curieux en ce qui concerne WordPress. Vous avez peut-être des questions sans réponse à son sujet car vous aimeriez créer un blog ou une boutique ecommerce.

WordPress est un outil formidable, mais les débutants sont parfois confrontés à un flot d’informations très difficile à déchiffrer.

Si vous cherchez un peu sur Google, vous trouverez un tas d’informations sur WordPress, mais parfois confuses ou contradictoires. Et beaucoup de mythes circulent…

Voici donc les mythes et clichés rencontrés fréquemment sur la toile, et pourquoi toutes ces « vérités » sont fausses :

Héberger un site WordPress et un nom de domaine coûte cher

C’est un argument que je rencontre souvent sur les forums, avancé par ceux qui prônent l’utilisation de plateformes intégrées gratuites comme Blogger.

Plutôt que des mots, je vous invite à consulter des chiffres en comparant les offres des hébergeurs recommandés par WordPress :

BlueHost: 1 an: 72$ (50€)

DreamHost: 1 an: 108$ (75€)

HostGator: 1 an: 67$ (46€)

Ces offres incluent une utilisation illimitée et un nom de domaine inclus.

En vous engageant sur des périodes plus longues, l’hébergement vous revient encore moins cher.

Ce sont juste quelques exemples. Pour mes sites et ceux de mes clients, j’utilise indifféremment Bluehost, Godaddy, Fatcow et DRI (hébergeur français super sérieux – un peu plus cher mais idéal pour un support fiable, rapide et des noms de domaine en .fr).

L’installation de WordPress est difficile

La plupart des hébergeurs ci-dessus proposent des packs d’installation automatique de WordPress via la console d’administration. Tout se passe en 2 clics, sans avoir à connaître quoi que ce soit sur les bases de données ou la programmation.

Il faut mettre WordPress à jour très souvent

Des mises à jour de WordPress sont publiées assez fréquemment, tous les mois environ.

Mais effectuer ces mises à jour ne nécessite là encore aucun travail fastidieux. Cliquez sur un bouton dans l’interface d’administration, et c’est tout !

Utiliser WordPress, c’est compliqué !

Comme pour toute nouveauté, il faut observer et apprendre. Heureusement, WordPress est une des plateformes les plus orientées-utilisateur qui existe.

Pas besoin d’être un technicien en informatique : il suffit d’être curieux et motivé, consulter blogs et forums, et éventuellement acheter un livre spécialisé sur le sujet. Vous maîtriserez les principales fonctions de l’outil en quelques jours (ou heures pour les plus débrouillards).

Il existe aussi des formations WordPress si vous voulez gagner du temps et que vous disposez d’un budget minimum pour atteindre vos objectifs.

Je vous garantis qu’il vous sera plus facile d’apprendre à bloguer, que d’apprendre à conduire !