• Mon profil professionnel

    Webmarketeur | Webmaster | Community Manager
    Graphiste 2D 3D vidéo | Support informatique
  • Me contacter

    Merci !

    Merci pour votre message !

    Il manque des infos !

L’Ecommerce en Europe poursuit sa forte croissance

L’Ecommerce en Europe poursuit sa forte croissance

La Grande Bretagne ne représentera plus la moitié de l’Ecommerce européen.

Après avoir longtemps dominé le paysage de la vente en ligne sur le vieux continent, représentant jusqu’à 50% des ventes annuelles, la Grande Bretagne cède à présent du terrain à d’autres marchés en forte croissance que sont la France, l’Allemagne, l’Italie et l’Espagne.

Le site américain eMarketer estime qu’en 2013, le total des ventes en ligne dans ces pays dépassera les 84,9 milliards d’€, dépassant la Grande Bretagne pour la première fois. En 2015, Les ventes dans cette zone géographique atteindront 240 milliards d’€, dont 58,2% (140 milliards d’€) réalisés en France, Allemagne, Espagne et Italie.

« Le marché de l’Ecommerce en Europe est un succès en tout point » confie Karin von Abrams, senior analyst pour eMarketer et auteur du rapport « Western Europe B2C Ecommerce » .

« Le volume d’achats en ligne dans les quatre marchés européens principaux suit une croissance stable, car la confiance des consommateurs augmente et les e-commerçants fournissent de plus larges gammes de produits et services ».


Ventes Ecommerce B2C Sales en Europe, par pays, 2010-2015 (en milliards)

Toutefois, le pourcentage d’acheteurs par rapport au nombre d’internautes varie énormément d’un pays à l’autre. Les 3/4 des internautes britanniques et allemands ont effectué au moins un achat en ligne l’année passée. C’est même mieux que les Etats-Unis qui atteignent pourtant 72,6% pour 2011. La France est juste derrière.

En Espagne et en Italie, le pourcentage est bien plus bas mais continue d’augmenter lentement. Ces deux pays n’ont pas pour tradition de consommer en VPC (vente par correspondance) par catalogue, contrairement à la France et l’Allemagne. Ces consommateurs manquent encore d’habitude pour évaluer des biens présentés en photo, ou commander et payer une marchandise avant qu’elle leur soit livrée.

Je vous épargne par contre le constat pour le reste de l’Europe, comme la Bulgarie où je réside par exemple. Ici, tout le monde paye en contre-remboursement avec du liquide uniquement. Impossible d’exiger des paiements d’avance et/ou en carte bancaire. Et toutes les commandes doivent se confirmer par téléphone. En 2011…


Ratio acheteurs en ligne / internautes dans l’UE, 2010-2015

« Si la tendance générale en Europe est à l’augmentation, chaque pays adopte ses préférences en terme d’ecommerce. Par exemple, un sondage montre que les Français sont bien plus nombreux que leurs voisins à utiliser leur téléphone portable pour effectuer leurs achats. Dans un autre registre, Italiens et Espagnols n’adopteront jamais les commandes de repas en ligne, comme le font Allemands et Britanniques.

Voilà pourquoi même si l’Ecommerce en Europe augmente dans sa globalité, il subsistera toujours des différences dues aux particularités locales. »

Commenter via Facebook

3 thoughts on “L’Ecommerce en Europe poursuit sa forte croissance

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

CommentLuv badge