• Mon profil professionnel

    Webmarketeur | Webmaster | Community Manager
    Graphiste 2D 3D vidéo | Support informatique
  • Me contacter

    Merci !

    Merci pour votre message !

    Il manque des infos !

Snowboard en été : Summer session ’12

Snowboard en été : Summer session ’12

Un des avantages vraiment appréciables dans la vie de Digital Nomad, c’est la liberté de pouvoir poser ses valises où vous le souhaitez, et quand vous voulez.

Pour cet été, pendant que la plupart d’entre vous sirote des pinacoladas au bord de la plage, j’ai choisi de partir à la quête du Saint Graal : trouver de la neige en plein été, et descendre les pentes en snowboard.

Évidemment, l’hiver dans l’hémisphère sud, c’est très tentant. Mais mon banquier m’a fortement déconseillé cette idée.

Alors j’ai cherché du côté des Alpes. Quelques échanges sur Twitter avec mes followers, puis des recherches sur les sites web des stations pré-listées, et me voilà parti vers Tignes : destination le Glacier de la Grande Motte.

Un peu sceptique tout de même sur l’idée qu’on puisse skier en été, j’appelle l’Office de Tourisme. On me dit que les conditions ne sont pas exceptionnelles, mais il est possible de skier sur une vingtaine de kilomètres de pistes. Par contre, il faut venir très tôt (7h15) et les pistes ferment à 13h, car elles tournent vite à la soupe.

Allez, je me lance !

Arrivé à Tignes Val Claret, station de départ du funiculaire de la Grande Motte, j’avais un peu l’impression de faire tâche : personne et moi seul au milieu du parking.

Je n’ose pas m’habiller et me rends à la caisse en tenue « civile » pour éviter la honte. Grosse erreur : la charmante caissière me confirme que les pistes sont ouvertes, m’explique un peu ce que sont les conditions de ski sur un glacier, me montre même une photo du glacier prise la veille. Et surtout, elle me rassure en m’expliquant que les nombreuses tâches brunes, c’est de la neige sale et pas des saletés de caillasses qui laisseraient des cicatrices sur ma board.

Allez hop ! Je m’équipe et monte dans le funiculaire. Arrivé sur le glacier, je constate en effet que les pistes sont ouvertes, en plein été, au mois d’Août ! On prend un autre téléphérique et on arrive à 3400 m. Les plus courageux peuvent monter à pied jusqu’à 3600 m, mais la neige semble dure là-haut aussi.

25 minutes après avoir quitté la caisse, je peux donc dévaler les pistes de Tignes, dans un décor surréaliste : un décor estival, une montagne verdoyante avec des lacs d’un bleu enchanteur. Et au milieu du tableau, un petit pic blanc glacé qui fait face au Mont-Blanc.

Bref, j’ai fait du snowboard en Juillet-Août.

J’en ai également profité pour me balader à Tignes le Lac : une base de loisirs alpine extraordinaire, qui offre pratiquement toutes les activités imaginables à ses visiteurs : golf, pédalo, jetski, toboggans, jeux enfants, VTT, randonnée, piscines, jeux de plein air, chevaux… Regardez la vidéo, c’est plus parlant. Je comprends mieux pourquoi les sportifs de haut niveau y vont pour se préparer physiqeument.

Une petite balade à Val d’Isère, commune voisine, vaut le détour aussi. Mais pas de ski là-bas. Pour la glace neige, rendez-vous à Tignes !

Alors oui, les pistes ne sont pas nombreuses. Oui, la qualité de la neige est moyenne (en fait, elle est bonne durant 30 minutes, vers 10h). Mais quel plaisir de prendre un bol alpin dans la chaleur étouffante de l’été.

Les pistes seront ouvertes jusqu’au 2 septembre. Ce pauvre petit glacier va inexorablement fondre. Peut être pas totalement, mais il ne pourra plus supporter ce flot incessant de touristes (japonais et anglais surtout).

C’est une expérience que je vous recommande sincèrement, même si elle est contraignante au niveau logistique. Et puis cela vous permettra de patienter plus sereinement jusqu’à l’ouverture de la prochaine saison !

Commenter via Facebook

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

CommentLuv badge